Projet de réorganisation de Jack SENET

Déclaration des élus CFE-CGC du CNUES LMG


Les membres du CNUES sont contraints de se positionner, aujourd’hui, sur un énième plan de réorganisation du centre de santé Jack SENET, dans le cadre d’une procédure d’information en vue d’une consultation qui a débuté le 21 décembre 2010.

Pour notre organisation syndicale, la CFE-CGC, cette succession de plans de retour à l’équilibre, se traduisant par des suppressions de postes, ne fait que fragiliser un peu plus le centre au lieu de le renforcer. Ce plan, présenté comme celui de la dernière chance, ajoute à l’inquiétude des personnels qui le considère comme une épée de Damoclès suspendue au dessus de leur tête.

Par ailleurs, il nous semble que la  sauvegarde du centre de santé n’a pas la même signification pour la direction et pour les représentants du personnel, attachés à la diversité de l’offre de soins et, donc, au maintien de l’emploi.

Or, la direction semble avoir pour objectif de sauver le centre, pour uniquement des questions d’image, au prix de la suppression, à terme, de toutes les activités les moins rémunératrices. Autrement dit, la Mutuelle Générale va privilégier les spécialités qui dégagent de la marge et qui permettront de rentabiliser les mètres m2, au détriment de l’emploi.

En conséquence, notre organisation syndicale, se sentant prise au piège de ce projet de réorganisation, décide de laisser l’employeur assumer seul  ses responsabilités.

Ne disposant pas de voix délibérative, notre organisation syndicale n’émettra pas de vote.

Séance du CNUES LMG Extraordinaire du 9 mars 2011.